La prime « Macron ». Tout savoir sur ce dispositif coup de pouce

Jusqu’au 31 décembre 2020, les employeurs ont la possibilité de reverser une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, dite prime « Macron ».
Prime Macron

Publié le 17/12/2020

Qui peut en bénéficier ? Quel est le cadre réglementaire ? Cogedis fait le point !

Quels sont les avantages de la prime Macron ?

Pour les salariés, la prime équivaut à une rémunération supplémentaire. Dans la limite de 1000 € par bénéficiaire, la prime « Macron » bénéficie d’exonérations fiscales et sociales.

Qui sont les bénéficiaires ?

Les salariés qui, sur les 12 mois précédents le versement, ont perçu:

  • une rémunération inférieure à 3 fois la valeur annuelle du Smic
  • une rémunération inférieure au plafond fixé par la DUE (décision unilatérale)

A noter: les apprentis peuvent, eux aussi, bénéficier de la prime.

Selon ce que l’entreprise aura décidé, les bénéficiaires peuvent être:

  • l’ensemble des salariés
  • des salariés ciblés, ceux dont le niveau de rémunération est inférieur à un plafond défini.

A noter: au moment du versement de la prime, (du dépôt de l’accord ou de la signature de la DUE), les salariés doivent être liés à l’entreprise par un contrat de travail.

Quelles sont les modalités de mise en place de la prime ?

  • la prime doit être versée avant le 31 décembre 2020.
  • pour grimper jusqu’à 2000 €, l’entreprise doit, à la date de versement de la prime, être couverte par un accord d’intéressement.
  • l’employeur doit, en amont du versement, avoir conclu un accord d’entreprise ou bien s’appuyer sur une DUE.

A savoir: en fonction du niveau de rémunération, des temps partiels ou bien des congés pris pendant l’année, il est également possible de moduler le montant de la prime. En cliquant ici, vous trouverez sur le site de notre partenaire Plein Champ un article complet sur le sujet.

Rédigé par COGEDIS