L'intérêt de réaliser un Plan Prévisionnel de Fumure

La Directive Nitrates impose chaque année la réalisation d’un Plan Prévisionnel de Fumure pour toutes les parcelles situées en zone vulnérable.
plan prévisionnel de fumure

Publié le 25/02/2021

Outre cette obligation, le PPF est un véritable outil de pilotage de la fertilisation.

Plan Prévisionnel de Fumure : de quoi parle-t-on ?

Établi au début de chaque campagne culturale, le PPF permet de prévoir les besoins en NPK (Azote – Phosphore – Potassium) sur chaque parcelle en confrontant les besoins de la culture avec la disponibilité en azote du sol. Le PPF est un outil de pilotage de la fertilisation permettant d’éviter toute carence ou excès azoté.

Plan Prévisionnel de Fumure : quel est le principe de calcul ?

plan prévisionnel de fumure

Pour déterminer la dose d’azote prévisionnelle, il est obligatoire de se référer à l’arrêté régional du GREN (Groupe Régional d’Experts Nitrates) qui encadre les méthodes de calcul. Suivant les cultures, la dose d’azote à apporter sera basée sur la méthode du bilan ou sur une dose plafond (exemple : légumes…).

Plan Prévisionnel de Fumure : pour quelles utilités ? 

Au-delà de l’aspect réglementaire, le PPF est un véritable outil pour respecter l’équilibre de la fertilisation et maîtriser les intrants azotés.

Il permet d’ajuster précisément les apports d’azote, sous forme organique et minérale, en fonction des fournitures du sol et des besoins de la plante et ainsi optimiser le rendement et la qualité des cultures. Le PPF est à la fois un outil de raisonnement agronomique mais également un outil économique.

Notre conseil

Si vous souhaitez bénéficier d’une analyse de la situation environnementale de votre exploitation et de conseils personnalisés pour réaliser votre Plan prévisionnel de fumure, n’hésitez pas à vous rapprocher d’Altéor Environnement.

Découvrez Altéor Environnement

Encore plus d'actualités

Retrouvez les dernières actualités qui vous concernent

Rédigé par COGEDIS