Agritourisme : quelle fiscalité ?

Vous souhaitez diversifier vos activités ? L’agritourisme peut être une solution. Cogedis vous présente les spécificités fiscales de cette activité.

Les activités liées au tourisme vert relèvent habituellement des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC) mais vous pouvez, s’il s’agit d’une activité complémentaire, les rattacher aux Bénéfices agricoles (BA). Cette option dépendra du chiffre d’affaires engendré par cette diversification de votre activité agricole.

Si vous faites ce choix, vous ne changez pas de régime.

L’agritourisme est un prolongement de vos activités principales, comme la transformation et de la vente de produits de l’exploitation, le camping à la ferme ou les fermes pédagogiques.

Agritourisme et administration fiscale

Si vous démarrez une activité d’agritourisme, vous êtes considéré comme “pluriactif” et pouvez être considéré comme un commerçant d’un point de vue fiscal : vos revenus dépendent du BIC et peuvent être soumis au régime de TVA.

Votre activité touristique peut cependant être rattachée aux Bénéfices agricoles, si elle reste une simple activité complémentaire.

Pour avoir plus de détails sur le régime fiscal lié à l’agritourisme, retrouvez notre dossier complet sur Plein Champ

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69