Aide à la réduction de la production laitière

Face à la crise que connaissent plusieurs productions agricoles, la Commission européenne a présenté, le 18 juillet dernier, un plan d’aide de 500 millions d’euros. Le secteur laitier est l’un des principaux bénéficiaires. En effet, une enveloppe de 150 millions d’euros est destinée au soutien de la réduction volontaire de la production de lait. La seconde enveloppe, dont la France reçoit 49.9 millions d’euros et qui a été doublée par l’Etat français, est destinée à diverses productions mais le Ministre a annoncé qu’elle s’orientera principalement vers les élevages bovins, notamment via un complément à l’aide européenne de réduction de la production laitière.

Comprendre le plan de maîtrise de la production laitière

Les éleveurs s’engagent pour une durée de 3 mois à réduire leur production de lait en échange d’une aide de 14 centimes par kg de lait non produit. Pour les 5 premiers % de réduction, un complément de 10 centimes s’ajoute à cette aide (soit 24 centimes par kg de lait non produit).

Le calcul de la réduction de collecte se fait par rapport aux mêmes mois de l’année précédente (octobre, novembre, décembre 2015 si vous vous engagez pour octobre, novembre, décembre 2016).

Concrètement, si un éleveur laitier a produit 100 000 kg de lait en octobre, novembre, décembre 2015 et qu’il décide d’effectuer une baisse de 8 000 kg de lait en octobre, novembre, décembre 2016 (soit 8% de réduction). L’aide qu’il percevra pour le lait non produit sera de 24 centimes pour les 5 premiers % de réduction, donc pour 5 000 kg,  et 14 centimes pour les 3000 kg de lait restant.

Comment bénéficier de ce plan d’aide ?

Il convient de respecter certaines conditions :

  • Avoir livré du lait jusqu’en juillet 2016
  • S’engager pour une quantité de lait supérieure ou égale à 1 500 kg
  • S’engager pour une quantité qui n’excède pas 50 % du volume de référence

Afin de s’engager pour une réduction de la production et ainsi bénéficier de l’aide, un dossier est à déposer avant le 21 septembre 2016 pour la première tranche couvrant les mois d’octobre à décembre. Le formulaire en ligne est disponible sur le site de FranceAgriMer : France Agrimer.

Vous pouvez effectuer la demande vous-même ou mandater, en accord avec elle, votre collecteur ou Organisation de Producteur pour effectuer la demande.

L’enveloppe étant plafonnée, les dossiers seront traités dans la logique du premier arrivé, premier servi. Toutefois, le demandeur sera informé de l’éligibilité de sa demande dans les 7 jours  suivant la date de dépôt du formulaire.

Exemple de calendrier pour demande d’aide au 21 septembre

calendrier_aide_lait