Comment qualifier ma situation dans le contexte Covid ?

Dans ce contexte économique, l’évaluation de son entreprise est importante. Elle va permettre d’identifier les besoins résultant de cette crise et ainsi déterminer les solutions pour atténuer les répercussions que celle-ci a pu avoir sur la performance de l’organisation.

Etudier et évaluer sa trésorerie et ses disponibilités

Durant cette période de crise, la santé financière de l’entreprise est l’une des plus grandes préoccupations. Pour cela, la première étape va être de déterminer la trésorerie disponible afin d’évaluer la marge de manœuvre possible. Il est vrai que, si l’entreprise disposait déjà de concours bancaires, sa situation sera sûrement plus fragile. Toutefois, cette trésorerie peut être améliorée grâce à différentes solutions.

En effet, lorsque la trésorerie commence à se dégrader, il est important d’étudier les actifs circulants : ils peuvent être vendus plus rapidement que les actifs immobilisés pour améliorer la trésorerie. Grâce au ratio de liquidité générale, qui compare le poids des actifs de court terme aux dettes d’exploitation, on peut déduire si l’entreprise est plus ou moins apte à faire face à ses dettes de court terme.

Analyser ses dettes et mesurer son autonomie financière

Pour réaliser une analyse complète de sa situation financière, il est nécessaire de calculer sa capacité d’autofinancement.
situation financière
En cette période de crise, avoir une forte capacité d’autofinancement est un atout car cela permet d’avoir une plus grande marge de manœuvre.

En parallèle, il est important d’étudier ses dettes extérieures. En effet, la santé financière de son entreprise y dépend en grande partie aussi. Pour cela, il est essentiel d’étudier l’autonomie financière de son entreprise : ce ratio permet de déterminer la dépendance de l’entreprise aux financements extérieurs notamment les emprunts bancaires. Plus l’entreprise est dépendante et moins elle aura de possibilité de contracter de nouveaux emprunts bancaires pour faire face à cette crise.

Etudier les critères non-financiers impactant la santé financière

Néanmoins, dans l’évaluation, il est important de prendre en compte des indicateurs non-financiers qui ont, tout de même, une incidence sur la situation financière.

Tout d’abord, il est important d’analyser si des relations de dépendances existent avec un fournisseur ou un client. En effet, cela peut être dangereux durant cette période de crise : l’entreprise prend le risque de ne plus pouvoir être livrée ou de ne plus être réglée, ce qui aurait un impact critique sur sa trésorerie.

De plus, avoir un nombre de salariés important peut être un risque pour l’entreprise puisque les salaires et les charges sociales et patronales représentent une somme considérable. Une entreprise sans salariés aura alors moins de difficultés au niveau de sa trésorerie pour faire face à cette crise.

Enfin, l’ancienneté rentre aussi dans les critères d’évaluation. En effet, on peut considérer qu’une entreprise qui fonctionne depuis quelques années aura moins de difficultés à reprendre son activité normale et à atténuer les répercussions que la crise a pu avoir sur sa situation.

Notre conseil

Ces principaux indicateurs sont essentiels au suivi de votre situation. En cas de difficulté à vous évaluer, n’hésitez pas à nous consulter afin d’être aiguillé dans les solutions possibles en fonction de votre situation.