Quoi de neuf pour le cumul emploi-retraite en 2019 ?

Vous êtes à la retraite ? La loi vous autorise à cumuler votre pension avec d’autres revenus professionnels. Vous pouvez donc poursuivre une activité de travailleur indépendant. Selon votre situation personnelle, ce cumul peut être total ou seulement partiel.

Le dispositif, qui existe depuis 1982, vise à améliorer la qualité de vie des retraités ainsi qu’à leur permettre de poursuivre l’activité professionnelle qui leur est chère. Toutefois, ce dispositif est devenu moins avantageux financièrement pour les personnes qui sont parties à la retraite après le 1er janvier 2015. Cogedis fait le point.

Qu’est-ce que le cumul emploi-retraite ?

Après le départ à la retraite, il est possible de reprendre une activité professionnelle, qu’elle soit localisée en France ou bien à l’étranger. La personne qui se retrouve dans cette situation cumule alors sa pension retraite (en totalité ou en partie) avec la rémunération de sa nouvelle activité professionnelle.

  • Pour les retraites de base obtenues à partir du 1er janvier 2015 : votre nouvelle activité professionnelle, sauf exception, ne vous ouvre pas de nouveaux droits à la retraite.
  • Pour les retraites de base antérieures à 2015 : sauf exception, la nouvelle activité professionnelle ouvre des nouveaux droits à la retraite.
Rappel : pour calculer vos droits à la retraite, pensez à utiliser le simulateur gratuit en ligne.

Qui est concerné par le cumul emploi-retraite ?

Qu’ils aient effectué leur carrière en tant que salarié ou en tant que travailleur indépendant (commerçants, artisans, industriels), tous les retraités du régime général de la Sécurité sociale et ceux de la Sécurité sociale pour les indépendants peuvent prétendre au cumul emploi-retraite.

A noter : pour pouvoir bénéficier de la retraite de base, il faut au préalable avoir cessé son activité professionnelle, salariée ou non salariée.

Renseignez-vous ! La loi prévoit des conditions particulières pour de nombreuses situations professionnelles. Travailleurs handicapés, activités artistiques, activités en milieu rural… n’hésitez pas à demander l’avis de l’expert Cogedis pour connaître les spécificités liées à votre activité ou bien votre secteur professionnel.

Le cumul emploi-retraite sans limite de plafond : à quelles conditions ?

Pour profiter de vos pensions retraite dans leur intégralité tout en percevant un revenu professionnel d’indépendant sans limite de plafond, il faut :

  • avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite.
  • s’être assuré d’avoir fait liquider la totalité de vos pensions de base et complémentaire auprès des régimes de retraite obligatoires (situés en France, à l’étranger ou encore dans les régimes des organisations internationales)
  • de remplir les conditions de durée d’assurance qui ouvrent droit à la pension de retraite de base à taux plein du régime général. (Lire notre article à ce sujet).
Que se passe-t-il si le plafond est dépassé ? Dans ce cas, vous devez la caisse de retraite dont vous dépendez.

Le cumul emploi-retraite plafonné : qu’est-ce que c’est ?

Dans certains cas, il n’est pas possible de profiter du cumul intégral car :

  • le départ à la retraite a eu lieu avant que la personne ait atteint l’âge du taux plein.
  • la durée d’assurance est trop courte.

Néanmoins, les artisans et commerçants auront la possibilité de cumuler une rémunération avec la pension de retraite de base dans le cas où leurs revenus professionnels ne dépassent pas la moitié du plafond annuel de la Sécurité sociale (20 262 € en 2019).

Bon à savoir : si votre activité professionnelle est implantée en ZRR (zone de revitalisation rurale), dans un quartier défini comme prioritaire par les pouvoirs publics ou encore si vous exercez une activité libérale, le plafond de vos revenus professionnels est égal à celui du plafond annuel de la Sécurité sociale (40 524 € en 2019).

Quelles sont les démarches à accomplir pour cumuler un emploi et sa pension retraite ?

Après le départ à la retraite, dans le mois qui suit la reprise de l’activité professionnelle, vous devez vous rapprocher de la caisse de retraite dont vous dépendez. Des pièces justificatives, concernant notamment votre reprise professionnelle, seront exigées.

Attention : Dans le cadre du cumul emploi-retraite, il sera impératif de bien vous soumettre à vos obligations légales. Les contrôles administratifs sont fréquents ! Ne courez pas le risque de devoir rembourser un trop perçu.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez les experts Cogedis ! Ils vous aident à anticiper votre départ à la retraite ou à profiter pleinement du dispositif de cumul emploi-retraite.

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69