Déconfinement et gestion du stress, comment gérer le stress en entreprise ?

D’après l’INSEE, le moral des français n’a jamais été aussi faible depuis plus de 50 ans. Dans ce contexte particulier comment faire face à cette gestion du stress dans vos entreprises ?

Le stress est une réaction psychologique et physique de l’organisme devant la situation difficile qui nécessite une adaptation. Cette nécessité est vécue et perçue très variablement selon les individus : en effet ce qui fait stresser une personne ne fait surement pas stresser une autre. Le stress est donc très subjectif.

Un outil pour se situer :

Notre gestion du stress s’appuie sur l’équilibre entre défi et compétence. Mihaly Csikszentmihalyi décrit dans le mapping en dessous le cycle dans lequel tout individu peut se trouver à un moment ou à un autre de sa vie.

Notre gestion du stress s’appuie sur l’équilibre entre défi et compétence.
Notre gestion du stress s’appuie sur l’équilibre entre défi et compétence.


C’est un outil de décryptage très intéressant pour soi et à l’heure du redémarrage.

L’axe horizontal identifie votre niveau de compétence : d’après vous la façon dont vous êtes sollicité dans vos compétences au travail est-elle faible ou forte ? Êtes-vous « bien » sollicité sur votre savoir-faire ? A quel niveau situez-vous le « Bien » ?

L’axe vertical identifie le niveau de défi auquel vous êtes soumis? Etes-vous challengé suffisamment ? Comment vous mobilise-t-on au quotidien ? Qu’est ce qui fait que vous relevez le défi ?….

Alors où vous vous situez vous ? Où se situent vos salariés ?

Adapter son management à chaque situation

Ces deux axes sont souvent fortement chahutés en période de changement brutal :

L’anxiété

Des compétences à acquérir qu’on ne maîtrise pas et des défis qui nous semblent inatteignables : votre état d’esprit à ce moment-là est proche de l’anxiété.

  • Que faire en tant que chef d’entreprise : donnez les moyens techniques de réussite, échangez sur les trucs et astuces, faite circuler les bonnes pratiques, formez, donnez des résultats régulièrement afin de valoriser les petites victoires, détaillez l’objectif final en petits objectifs et réajuster si nécessaire, acceptez l’échec….

 

L’excitation

Vous débutez une nouvelle activité dans une nouvelle entreprise. Le défi est fort mais vous l’avez accepté tacitement à travers les entretiens que vous avez eu. Vous êtes surement dans la zone d’excitation dans laquelle le challenge est de mise, vous vous sentez totalement capable de relever ce nouveau défi.

  • Que faire en tant que chef d’entreprise : canalisez l’énergie, explicitez le cadre de la mission, faite le point régulièrement, identifiez les attendus, favorisez les feedbacks, valorisez les suggestions…

 

Le FLOW

Au bout quelques semaines, passé l’excitation, le travail est à la hauteur de vos attentes, vous vous épanouissez totalement dans votre métier. Vous touchez du doigt  le Graal de tout salarié : LE FLOW (1). La seule zone de stress positif et intense, un état propice au bonheur, au bien être…

  • Que faire en tant que dirigeant : maintenez cet état en valorisant les actions, en marquant les victoires, favorisant la convivialité, maintenez le niveau d’exigence, mettez en avant les valeurs ajoutées des uns et des autres, influencez les coopérations….

 (1) le flow se caractérise par une concentration profonde et focalisée sur le moment présent, une perte de ses préoccupations de soi, une fusion action-conscience, notion du temps qui passe vite, sentiment de maîtrise, sentiment de gratification, d’enrichissement ou de plaisir de faire plus intense que le plaisir éventuel d’arriver au but de réussite

 

La maîtrise

Au bout de quelques mois, vous maîtrisez votre activité vous êtes dans une situation d’expert métier, le niveau de défi est moins fort mais l’expertise permet de pérenniser l’activité.

  • Que faire en tant que dirigeant : favorisez la transmission du savoir-faire, mettez en place du tutorat, lancez de nouveaux projets, incitez à la proactivité en lançant d’autres défis…

 

L’ennui

Cela fait 5 ans que je suis dans l’entreprise, je maîtrise mon métier sur le bout des doigts cependant je n’ai plus cette flamme qui m’a fait vibrer. Entre temps j’ai eu une vie de famille qui s’est modifiée (un enfant, un divorce, une séparation, un décès…les aléas de la vie) vous êtes surement dans un état émotionnel d’ennui : moins sollicité dans vos compétences et moins de défis.

  • Que faire en tant que dirigeant : questionnez votre collaborateur, échangez sur ses attentes, vous remettre en question sur votre exigence (qu’est ce qui fait que je le sollicite moins ? Comment puis-je faire pour le ramener dans les attentes de l’entreprise ? Qu’est- ce que j’ai accepté que je n’aurais pas dû ?)…

 

Le détachement et l’indifférence 

Je vis mon métier comme étant sans intérêt, je pointe et fais ce que j’ai à faire sans être vraiment engagé, je ne montre pas d’enthousiasme particulier : vous êtes surement dans la zone de détachement ou d’indifférence.

  • Que faire en tant que dirigeant : Est-ce passager ? Est-ce que cela dure depuis longtemps ? Qu’avez-vous déjà entrepris ? Précisez les incontournables et non négociables, adaptez votre management tout en étant clair sur votre niveau d’exigence/reconnaissance…

 

L’inquiétude

Cela fait 6 mois que nous avons fusionné deux services et je ne comprends plus la politique d’entreprise et ce que l’on attend de moi. Je fais de mon mieux mais je n’y arrive pas. Rien ne va ! Vous êtes dans la zone  d’« inquiétude ».

  • Que faire en tant que dirigeant : faite un point détaillé sur ce qui bloque la personne, prenez en note ses interrogations et blocages, soyez transparent sur ce qui lui incombe et ce qui ne lui incombe pas, focalisez l’attention sur les points où la personne peut agir, redonnez du sens sur les décisions prises et assurez-en la compréhension, aidez le à passer le cap des modifications qui l’attristent (perte de pouvoir, de mission…),  mettez l’accent sur ce qu’elle gagne (le temps, de l’expertise du métier…)


Si vous vous êtes reconnu dans cet article, c’est que nous pouvons agir ensemble ! Pour aller plus loin et vous proposer un accompagnement  personnalisé, échangeons au 07 86 36 59 28. Nous établirons un diagnostic de votre entreprise.