Les règles d’or pour réussir son développement à l’international

A condition qu’elles s’y soient bien préparées, l’international représente une bonne opportunité de croissance pour les TPE et PME. Comment faut-il donc anticiper son développement à l’export ? Cogedis vous livre quelques clés qui vous permettront, avant de franchir les frontières, de prospecter et de construire une stratégie pertinente.

En amont, prospecter pour bien connaître sa zone d’export

Un peu de géopolitique avant de vous lancer ! L’internationalisation de vos produits ou de vos services suppose une bonne connaissance du marché que vous souhaitez investir. Au préalable, il est donc fortement conseillé de procéder à une étude de marché solide :
  • Quelle est la taille de votre marché et quel est son potentiel de croissance (démographique, économique, développement du pouvoir d’achat…) ?
  • La situation politique du pays est-elle stable ? Vous permet-elle de construire une stratégie commerciale sur le long terme ?
  • Quels pourraient être les atouts et les freins culturels ou religieux au développement de votre entreprise ?
  • Votre offre nécessite-t-elle l’enregistrement de brevet dans le pays ?
  • Quel sera le coût d’un investissement matériel ou humain à l’étranger ?
  • Quelles sont les réglementations douanières et fiscales ? Quels seront leurs impacts sur la commercialisation de vos produits/services ?
  • Du point de vue logistique, combien va vous coûter l’exportation de vos produits/services ?
  • Votre offre est-elle bien conforme à la législation en vigueur dans le pays visé ?
Pour bien comprendre ses opportunités de développement à l’étranger, il ne faut pas hésiter à se poser une liste très exhaustive de questions, voire à se rendre sur place.

Construire la commercialisation de son offre ou de ses services à l’étranger

Pour commercialiser vos produits/services à l’étranger, plusieurs options s’offrent à vous.

  • via un site de vente en ligne. Le e-commerce est un bon tremplin pour vous permettre dans un premier temps d’éprouver le succès de vos produits/services avant de vous implanter physiquement dans le pays concerné.
  • en vous appuyant sur un partenaire local qui distribuera vos produits sur place. Dans ce cas, nous vous recommandons d’être particulièrement vigilant : idéalement, le partenaire doit correspondre à votre identité ainsi que celle de votre offre.
  • en vous implantant physiquement via la création d’une filière locale. Au démarrage, l’investissement est considérable mais cette option, en vous évitant les coûts liés au transport, peut s’avérer intéressante sur le long terme.

Se faire accompagner par les bons acteurs

L’internationalisation de son entreprise représente un investissement conséquent. Il convient donc de s’assurer au préalable de la bonne santé économique de son entreprise. En France, il existe des organismes, tel que Bpifrance, ainsi que des investisseurs privés (banques ou assurances) pour soutenir votre développement à l’étranger.

Néanmoins, l’internationalisation est une aventure enthousiasmante qui constitue un puissant moteur pour votre activité. N’hésitez pas à faire part de vos projets à votre expert-comptable ! Les équipes de Cogedis vous aident à construire efficacement votre projet.

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69