L’EBE prévisionnel : un formidable outil pour anticiper les risques

La crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus souligne toute la pertinence de l’évaluation des résultats en amont. Le calcul de l’EBE prévisionnel permet d’anticiper les évolutions conjoncturelles sur la trésorerie.

Coronavirus : quels bouleversements sur la consommation alimentaire ?

Après les deux mois de confinement incluant notamment la fermeture de la restauration hors foyer, la crise sanitaire a modifié les habitudes de consommation des Français. A titre d’exemple, dans les grandes et moyennes surfaces, les produits laitiers ont été davantage consommés, à l’exception des fromages AOP, habituellement servis à la coupe.

  • +33% des ventes de beurre et de crème
  • +27% des ventes de laits conditionnés
  • +26% des ventes de fromages vendus en libre service

Que permet de mesurer l’EBE prévisionnel ?

L’EBE prévisionnel représente le seuil à partir duquel l’exploitation perd ou bien dégage de la trésorerie. Autrement dit, il correspond à la somme à dépenser pour faire fonctionner la totalité de l’exploitation.

Comment calculer l’EBE prévisionnel ?

A partir de l’objectif d’EBE, il faut ajouter les charges proportionnelles et les charges de structure (à l’exception des amortissements et des frais financiers).


Pourquoi l’EBE prévisionnel est-il un outil pertinent ?

Dans la mesure où il parvient à synthétiser rentabilité et trésorerie, l’EBE prévisionnel est un outil d’analyse très pertinent. L’avantage de ce calcul simple est de le comparer au prix de vente prévisionnel afin d’anticiper d’éventuelles difficultés de trésorerie.

Envie d’en savoir plus sur le sujet ? Retrouvez sur le site de notre partenaire PleinChamp, des exemples de calcul de l’EBE prévisionnel.

Pour réaliser le calcul de votre EBE prévisionnel, n’hésitez pas à solliciter les services de votre comptable.

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69