< Retour aux fiches Gestion

Gestion / Analyser l’excédent brut d’exploitation

A quoi correspond l’excédent brut d’exploitation (EBE) ?

L’excédent brut d’exploitation (EBE) est un critère financier qui permet d’apprécier la rentabilité de l’exploitation par son activité courante.

Il est utilisé, d’une part, pour assurer le remboursement des annuités d’emprunts, d’autre part, pour satisfaire les besoins privés. Le solde constitue l’autofinancement disponible. Celui-ci pourra servir à autofinancer tout ou partie de nouveaux investissements ou, à défaut, à consolider le fonds de roulement de l’exploitation.

L’EBE permet donc de définir la capacité de l’entreprise à gagner de l’argent par son activité courante. C’est donc un critère de mesure de la performance économique, indépendant de la structure d’exploitation (jeune, agriculteur endetté …).

Le niveau d’EBE souhaitable pour une exploitation dépend, entre autres, du type de production réalisé, des besoins de la famille, de la marge de sécurité minimale. Le calcul d’un EBE prévisionnel est particulièrement nécessaire avant d’envisager tout nouvel investissement.

Quelles sont les diverses utilisations de l’excédent brut d’exploitation ?

Excédent brut d'exploitation

Conseils et astuces de Cogedis

L’analyse de l’excédent brut d’exploitation (EBE) doit tenir compte des caractéristiques propres de votre exploitation.

Ainsi, il est indispensable de vérifier vos échéanciers d’emprunts dans le temps, de procéder à une consolidation de votre bilan en cas de double structure, de segmenter vos besoins privés en distinguant les besoins courants des besoins exceptionnels.

Enfin, l’examen de l’évolution pluriannuelle de votre EBE s’avère être indispensable pour valider l’analyse financière.

Cette connaissance du calcul de l’EBE prend toute son importance lorsque l’on projette son EBE sur l’exercice N+1.


Besoin d’être conseillé dans le calcul de votre excédent brut d’exploitation ? Contactez-nous !