< Retour aux fiches Fiscal

Fiscal / Réaménager la dette de l’exploitation laitière

Quand le contexte est difficile, un réaménagement de la dette peut être une solution à envisager pour gagner en trésorerie. Augmentation de l’ouverture de crédit, prêts à court terme, négociation des dettes fournisseurs… Les producteurs laitiers sont tentés de recourir à ce type de solutions à court terme pour retrouver un équilibre financier, mais leur coût financier les a freinés.

Après un diagnostic économique, il est possible d’identifier des mesures plus pérennes pour l’exploitation.
Souvent, les annuités en trop provoquent une forte pression financière. Dans l’attente d’une conjoncture plus favorable, il est intéressant de regagner de la trésorerie en 2017. Pour ce faire, le réaménagement de la dette après simulation économique est à étudier.

Modulation de la dette

Après négociation avec les banques, les prêts peuvent être modulés. Certaines annuités peuvent être décalées, par exemple. D’autres emprunts peuvent être restructurés avec un rachat de capital.

Négociations bancaires

De nombreux agriculteurs envisagent une autre solution : la renégociation de leur prêt, comme cela peut se faire pour un prêt immobilier. Modulation, restructuration, négociation… Ces réaménagements bancaires et le rallongement des échéances permettent de se donner une bouffée d’oxygène en attendant un contexte plus favorable.

Attention, cependant : allonger la durée de remboursement peut reporter d’autant la réalisation de nouveaux prêts et les projets d’investissements qui en découlent.

Lire aussi : La déduction pour aléas (DPA)

Trésorerie, investissements… Les experts de Cogedis vous accompagnent dans la gestion de votre exploitation. Vous vous posez la question d’un réaménagement de la dette de votre exploitation ? N’hésitez pas à en parler à votre conseiller ! Il vous aidera à prendre les meilleures décisions pour votre entreprise.