Quelle fiscalité s’applique pour les revenus du tourisme à la ferme ?

En complément de votre activité agricole, vous développez à la ferme une activité touristique telle que la location de gîtes ou de chambre d’hôte ? 

Le saviez-vous ? Une fiscalité spécifique s’applique sur ce type de revenus. Cogedis la décrypte pour vous !

Qu’est-ce que le tourisme vert ?

L’exploitant agricole qui exerce une (ou plusieurs) activité autre que la production végétale ou animal est considéré comme « pluriactif » par l’administration fiscale. Parmi les activités relevant du tourisme vert, et intégrant cette définition, on peut citer :
  • Les activités de découverte du milieu rural (visites et fermes pédagogiques…)
  • L’hébergement (gîte, chambre d’hôtes, camping…)
  • Les activités équestres…

Recettes de l’agritourisme : comment les déclarer ?

  • en règle générale, elles sont considérées comme des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC), pouvant donc être soumises à la TVA du régime général.
  • toutefois, dans une certaine limite, ces recettes peuvent être rattachées aux Bénéfices agricoles (BA). L’activité complémentaire ne doit pas dépasser plus de 50% des recettes agricoles et 100 000 € de chiffre d’affaires toutes taxes comprises.

Location touristique : elles ne relèvent pas toutes du même régime fiscal 

Gîtes de France, chambres d’hôtes, meublés ou non meublés de tourisme classés… : différents régimes fiscaux s’appliquent. Pour être en conformité vis à vis de vos obligations légale, vous pouvez bénéficier de l’accompagnement d’un professionnel du droit et de la fiscalité.

Vous souhaitez vous lancer dans une activité de tourisme à la ferme ? Les experts en fiscalité de Cogedis vous aident à choisir les meilleures options pour le développement de votre exploitation. N’hésitez pas à les solliciter !

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69