Le management à distance

Manager un de vos salariés sur un site distant de l’entreprise nécessite une organisation particulière pour être efficace. Tour d’horizon. Le management à distance consiste à maintenir la proximité avec un salarié ou une équipe, malgré la distance et de s’assurer que les objectifs sont atteints. Avant de s’attaquer à l’organisation et à la nécessaire délégation, mieux vaut s’assurer que votre salarié a la capacité et la motivation pour travailler en autonomie. Si l’expérience et le savoir-faire sont des pré-requis nécessaires, le sens de l’initiative et de la débrouillardise sont des qualités recommandées. Pour s’en assurer, il est impératif que votre salarié ait travaillé sur le site principal de l’entreprise afin de juger de ses capacités au travail autonome.   Comment s’organiser ? C’est toujours plus compliqué quand on n’est pas sur place de s’assurer que tout fonctionne. Il faut donc porter une attention particulière à l’organisation à mettre en place.  
  • Les missions doivent être déterminées au préalable et posées par écrit dans une fiche de poste. Ça permet d’y voir clair et de les communiquer à votre salarié. C’est aussi à partir de cette fiche de poste que les objectifs peuvent être fixés.
 
  • La délégation doit être clairement définie. Prolongement indispensable, le tableau de bord doit faire apparaître clairement les indicateurs de performance.
 
  • La périodicité des points de rencontre doit être définie au préalable. Fixer un rendez-vous hebdomadaire est la fréquence minimale. Organiser un point de rencontre à heure fixe le lundi matin permet de dresser le bilan de la semaine passée et d’organiser le travail pour la semaine à venir.
 
  • Pour maintenir le contact et la confiance, il est aussi opportun de prévoir des rencontres en dehors l’entreprise. Un p’tit resto avec l’équipe permet un échange convivial et favorise l’échange informel.
L’apport des nouvelles technologies : plus de souplesse mais pas assez de contact humain Les nouvelles technologies constituent des aides précieuses pour le salarié comme pour le manager.
  • Vidéo, visio conférence, téléphone portable, emails permettent d’assurer un contact en temps réel.
  • Des applicatifs gratuits permettent de prendre la main sur un ordinateur à distance
  • On peut également imaginer réaliser des téléconférences via le web. Cela permet de réaliser des points travail réellement efficaces.
Les nouveaux outils connectés sont tellement ergonomiques qu’il faut porter une attention particulière à ne pas en abuser.
  • C’est le cas des emails et des SMS qui permettent certes de transmettre rapidement et facilement des consignes mais ne renseignent pas sur leur mise en œuvre.
  • Le téléphone est le complément nécessaire car il permet de savoir si tout va bien à bord, le ton de la voix est un bon indicateur de l’humeur.
  Attention à l’isolement L’isolement peut conduire au découragement. Il est important de maintenir des contacts réguliers car votre salarié ne doit pas se sentir abandonné notamment en cas de problème. Les points travail ne doivent pas être exclusivement consacrés à la bonne exécution des tâches mais doivent également permettre de prendre le pouls du salarié, de maintenir le lien et l’échange. Autrement dit, assurer la confiance réciproque qui constitue le ciment d’un bon management.