Les aides à l’embauche : comment en bénéficier ?

L’Etat propose une aide de 4 000 € pour l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans
Aides à l'embauche

Publié le 31/12/2020

Pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans, l’Etat propose une aide de 4 000 €. Quels employeurs peuvent en bénéficier et à quelles conditions ? Cogedis fait le point.

Quelles sont les conditions d’attribution de l’aide ?

  • à la date de la signature du contrat, le salarié embauché doit avoir moins de 26 ans.
  • il doit être recruté en CDI (Contrat à durée indéterminée) ou en CDD (Contrat à durée déterminée) de 3 mois minimum.
  • le jeune doit être recruté entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.
  • la rémunération du jeune doit être inférieure ou égale à 2 fois le Smic.
  • l’employeur qui embauche ne peut pas percevoir d’autres aides de la part de l’Etat pour ce même recrutement
  • enfin, le poste concerné ne doit pas avoir fait l’objet d’un licenciement économique en 2020.

Quel est le montant de l’aide ?

Au maximum, le montant de l’aide est de 4 000 € par salarié.

A savoir : ce montant est proportionnel à la durée du contrat et au temps de travail, c’est-à-dire qu’il ne tient pas compte des absences non rémunérées ou des périodes d’activité partielle.

Comment l’aide est-elle versée ?

Chaque trimestre, par tranche de 1 000 € maximum, pendant un an maximum.

Que faut-il faire pour percevoir l’aide ?

A partir de la date de début du contrat, l’employeur bénéficie d’un délai de 4 mois pour faire sa demande d’aide auprès de l’ASP (l’Agence de services et de paiement).

Rédigé par Océane PME