Préparer sa retraite avec le Madelin agricole

Pour compléter sa retraite, l’agriculteur peut souscrire un contrat dit « Madelin agricole », avec des avantages sociaux et fiscaux à la clé.

Le « Madelin agricole » est un contrat de retraite par capitalisation créé par la loi d’orientation agricole. Il a pour vocation de compléter le système de retraite obligatoire par répartition. Son fonctionnement est calqué sur celui des contrats Madelin des autres professions non salariées. Il s’adresse aux personnes qui relèvent du régime obligatoire d’assurance vieillesse des professions non salariées agricoles (chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole et leurs conjoints).

Cogedis vous dit tout sur les avantages sociaux et fiscaux du contrat « Madelin agricole »

L’agriculteur souscripteur pourra bénéficier d’avantages fiscaux puisque les cotisations sont déductibles du revenu professionnel imposable dans une certaine limite. Il convient de préciser que cette limite se partage avec les éventuels versements sur un Plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco). En savoir plus sur le Plan Epargne pour le retraite collectif.

Le « Madelin agricole » permet également de diminuer les charges sociales de l’exploitant. Les sommes déduites du bénéfice imposable dans le régime agricole ne sont pas réintégrées à l’assiette des cotisations sociales.

Rente viagère imposable

Les contrats Madelin sont souscrits sous forme de contrat d’assurance-vie en euros ou multi supports, le choix au sein du contrat dépendant des objectifs, de l’âge du souscripteur, et bien sûr du contrat proposé. En revanche, il faut attendre la cessation d’activité pour bénéficier de l’épargne acquise sauf cas d’invalidité grave ou de liquidation judiciaire.