Sites collaboratifs : déclarez vos revenus

Suite à une disposition de la loi de finances de 2016, à compter du 1er juillet 2016, les plateformes collaboratives seront dans l’obligation, d’informer leurs membres des sommes qu’ils doivent déclarer à l’administration fiscale suite à des revenus tirés de ces sites.

Une exonération des revenus collaboratifs ?

Rares sont les contribuables qui déclarent les revenus issus de leurs activités sur ces plateformes collaboratives, en raison d’une méconnaissance des règles et du flou fiscal entourant ces pratiques.

En effet, selon un rapport du Sénat, seulement 15 % des utilisateurs déclarent leurs revenus issus de ces sites collaboratifs.

Le Senat a également refusé d’adopter la proposition vous permettant d’exonérer vos revenus collaboratifs à hauteur de 5 000 € par an. Par conséquent, tous vos revenus seront taxables dès le premier euro.

Une obligation d’information imposée aux plateformes collaboratives

En janvier de chaque année, les sites collaboratifs devront fournir aux utilisateurs, un relevé des revenus de l’année écoulée. Le cas échéant, ces sites risqueront de payer une amende de l’ordre de 10 000 €.

Cette obligation d’information porte notamment sur les conditions d’imposition des transactions réalisées par les membres sur les plateformes.

Quelles plateformes collaboratives concernées ?

Vous devez déclarer l’ensemble de vos revenus issus des sites collaboratifs à but lucratif tels que AirBnb, Ebay, Le Bon Coin pour les plus connus d’entre eux.

Toutefois, si vos revenus proviennent de plateformes ayant pour seul objectif de partager les frais, alors vous n’êtes pas concerné par cette mesure fiscale.