Bilan économique des officines en 2021

Retour et analyse sur l’activité économique des officines sur l’année 2021. Évolution de l’activité, des honoraires de dispensation, des médicaments chers, des frais de personnel et de la rentabilité des pharmacies.
bilan-economique-officine-2021-fev-2022-gedea

Publié le 15/02/2022

Amélioration de l’activité

Premier constat livré par nos experts Gédéa Expertises, sans surprise, l’activité est améliorée par les ventes de masques et de gels hydroalcooliques. Ajoutons à cela l’action de vaccin contre le virus du Covid19 et les tests anti-géniques.

La progression du chiffre d’affaires est liée à la nouvelle percée des produits chers. La baisse du taux de marge de 0,3 point (31,79% en 2020 contre 31,49% en 2021) est un signe de la croissante part des médicaments chers et de la pression sur les tarifs des médicaments remboursables.

L’importante marge sur les tests anti-géniques permet au taux de marge global de gagner 1,43 point. (31,79% en 2021 contre 33,22% en 2021).

Tests et vaccination

Les actions de tests et de vaccination contre le Covid19 sont estimés à 40 000 euros en moyenne par officine. La hausse des honoraires de dispensation est à mettre en corrélation directe avec la progression des médicaments chers et la baisse de l’ordonnance à la boite avec celle des volumes.

La marge est en progrès de 40 000 euros en moyenne et l’activité a nécessité une hausse importante des frais de personnel (augmentation de 10 000 euros)

De fait, l’excédent brut d’exploitation est en hausse d’environ 30 000 euros à 280 000 euros en moyenne par officine.

Nos experts Gédéa Expertises accompagnent les pharmaciens et dirigeants d’officine dans leur démarches en comptabilité, fiscalité, juridiques et de multiples autres expertises. Bénéficiez de notre savoir-faire dès à présent en prenant contact

Actualités

Retrouvez toutes les actualités du secteur à destination des chefs d’entreprises

Rédigé par Gédéa Expertises