Valorisation d'une officine : les facteurs qui influent sur la valeur de l'entreprise

Pour que la transaction se déroule bien, il est indispensable de bien comprendre le prix fixé pour une entreprise. Cette explication du juste prix est essentielle, à la fois pour le vendeur mais aussi pour l'acquéreur.
Photo de Anna Tarazevich provenant de Pexels

Publié le 11/05/2022

Transaction d’officine, un marché euphorique

Le vendeur aura un penchant naturel à surestimer le prix de vente de son officine et à prendre les fourchettes hautes quant à la valeur des fonds de pharmacie, pour caler son prix et réaliser une plus-value significative. L’acquéreur, de son côté, voudra acheter le moins cher possible, s’assurera que ses possibilité d’achat et son projet ne sont pas en décalage avec le prix de cession, la rentabilité et la capacité d’autofinancement de l’officine.

Que l’on soit vendeur ou acquéreur, Alexandre Hevin, consultant en management des organisations de Gédéa Expertises, et Séverine Le Chevalier, directrice générale de Gédéa Expertises, incitent à commencer par une double prise de conscience : de la situation et de ce que chacun veut.

Chaque officine revêt des caractéristiques propres (typologie, emplacement, taille, rentabilité, superficie des locaux etc…), avec des écarts de prix parfois importants d’une affaire à l’autre, même à chiffre d’affaire identique.

Séverine Le Chevalier invite à se méfier des idées reçues sur les pharmacies de moins de 1.2M € et sur celles plus attractives de plus de 2M €. « Le rachat d’une petite officine en autofinancement permet d’obtenir une rentabilité rapide tout en constituant un apport pour une officine de taille supérieure. Avec une officine de plus de 2 M €, l’acquéreur a-t-il pensé à son management plus complexe ? » interpelle-t-elle, en soulignant que pendant la crise sanitaire, des titulaires insuffisamment formés au management ne sont pas parvenus à recruter ou à fidéliser leurs salariés.

Elle suggère de regarder le potentiel de la pharmacie et en la valorisant en fonction de critères relationnels liés à son marché.

Une valorisation efficiente

Une valorisation efficiente repose sur une base socle de documents à demander au vendeur : la liasse fiscale des trois derniers exercices, le bilan et les comptes détaillés du dernier exercice, la synthèse comptable et d’activité sur les 12 derniers mois glissants, l’attestation de chiffre d’affaires hors taxe des 24 derniers mois (expert-comptable), la marge dégressive lissée informatique tous fournisseurs sur les deux derniers exercices (en dégageant les pourcentages de produits chers, de CA liés spécifiquement au Covid-19 et de CA particulier comme les collectivités, les rétrocessions, tous à soustraire du CA global).

Le Top 50 des ventes et le top 50 des prescripteurs sur les deux derniers exercices, les bulletins de salaire de l’équipe sur les trois derniers mois (et idéalement le dernier bulletin de décembre), la situation du personnel : CDD, CDI, primes, avantages, congés maternité et parental, arrêt maladie etc…, le bail en cours (renouvellement, quittance, plans, procédure, jugement etc…) les statuts de l’officine (si société).

Chacun sa stratégie

L’acquéreur doit préparer un plan d’action (cap, stratégie, rôle de chacun), une étude géomarketing et une analyse de la concurrence. Le travail préparatoire du vendeur portera sur un diagnostic stratégique de son officine (organisation, positionnement, demandes exprimées par les clients, potentiel lié aux prescriptions, environnement concurrentiel, management), une étude de valorisation (sur la base des éléments comptables, de la qualité de la marge, du pourcentage de produits chers, du CA covid-19, et du CA Ehpad le cas échéant) et une étude offrant un comparatif avec des officines de taille identique.

Cette valorisation stratégique repose sur des données factuelles, tout en proposant une vision d’ensemble. Cette double approche menée à la fois par l’acquéreur et le vendeur permettra à chacun d’atteindre ainsi ses objectifs de vente ou d’achat.

Contactez Gédéa Expertises

Vous êtes concerné ? Nos experts Gédéa Expertises vous accompagnent dans cette démarche. Bénéficiez de notre savoir-faire dès à présent en prenant contact

Actualités

Retrouvez toutes les actualités du secteur à destination des chefs d’entreprises

Rédigé par Gédéa Expertises