Créer son entreprise : 5 astuces d’expert-comptable pour se lancer en toute confiance

En France, les entrepreneurs sont de plus en plus nombreux, à tel point qu’en 2018 l’Insee a enregistré près de 700 000 créations d’entreprises. Un record ! Et vous ? Allez-vous vous lancer ?

La création d’entreprise est un projet enthousiasmant dans lequel il faut faire preuve d’énergie et de rigueur. Pour réussir votre aventure entrepreneuriale et mettre toutes les chances de votre côté, les experts-comptables de Cogedis vous livrent leurs 5 meilleures astuces.

Astuce n°1 : muscler le plan d’action commercial

La stratégie commerciale est une étape primordiale, déterminante pour rendre l’ensemble de votre projet solide. Au démarrage, il convient de se poser les questions suivantes :
  • qu’est-ce que je vends ?
  • comment traduire mon offre en « bénéfice client » ?
  • comment expliquer et présenter mon offre de manière compréhensible pour tous ?
Ensuite, il faut s’interroger sur sa cible :
  • qui sont mes clients ?
  • quels sont les outils et les actions que je dois mettre en place pour faire connaître mon service auprès des futurs clients ?
  • comment fidéliser mes clients ?
Important : cette première étape de création ne doit pas être négligée. En terme de stratégies commerciale et de communication, elle permet de partir sur de bonnes bases. Elle permet également de défendre le projet auprès des potentiels investisseurs (banquiers, assureurs…)

Astuce n°2 : évaluer le plan de financement

Lors de la création d’entreprise, il faut s’interroger sur le coût ainsi que le financement du projet, en essayant, si possible, d’avoir une vision sur les trois premières années.
  • combien coûte la création de l’entreprise (frais de publication de l’avis de constitution, frais de greffe…) ?
  • quelles sont les charges du local professionnel ainsi que son aménagement ?
  • quels sont les frais liés au transport ?
  • quel est le prix de l’équipement en informatique et en télécommunication ?
  • quelles seront les dépenses liées à la constitution d’un stock ?
  • quel sera le budget alloué à la communication ?
  • allez-vous employer du personnel ? (pour estimer ce coût, Cogedis met à votre disposition son simulateur “coût d’un salarié)
Le conseil : n’ayez pas peur d’être exhaustif et de prolonger cette liste de questions relatives au budget ! Un chiffrage précis augmentera votre capacité de persuasion auprès de vos investisseurs et améliorera votre prise de décision.

Astuce n°3 : choisir le statut juridique de son entreprise

Entreprise individuelle, micro-entreprise, EIRL, EURL, SARL, SAS, SASU … il existe de nombreuses formes juridiques. Leur pertinence varie en fonction de votre projet et profil professionnels. Le statut juridique a notamment des conséquences sur :
  • votre imposition
  • votre responsabilité
  • votre régime de sécurité sociale
  • le fonctionnement juridique de l’entreprise
Pour aller plus vite : Les experts-comptables de Cogedis ont mis en place un simulateur de statut juridique qui vous oriente vers la meilleure formule pour votre projet.

Astuce n°4 : obtenir l’accompagnement à la création d’entreprise

A l’échelle locale ou nationale de nombreux services d’accompagnement à la création d’entreprise existent, tels que :
  • les CCI (Chambres de commerce et d’industrie)
  • les Chambres de métiers et de l’artisanat
  • les associations d’aide à la création d’entreprise
  • les plateformes d’initiatives locales
  • les incubateurs (un service souvent développés par les grandes entreprises)
Tous ces services vous livrent des conseils pertinents pour accomplir l’ensemble de vos démarches liées à la création.

A ne pas oublier : Des aides à la création d’entreprise existent ! Crédit d’impôt, allégements fiscaux, aides financières… il convient de référencer l’ensemble de ces aides à la création ainsi que des organismes qui les délivrent.

Astuce n°5 : immatriculer son entreprise

Cette étape intervient de préférence à la fin de la démarche de création d’entreprise. Elle consiste à déclarer l’activité et à demander son immatriculation auprès des registres ou répertoires concernés.

En premier lieu, adressez-vous au CFE (Centre de formalité des entreprises) dont votre entreprise dépend. Le ministère de l’Économie met en ligne un guichet unique pour vous permettre d’enregistrer votre activité professionnelle. Rendez-vous sur le site : guichet-entreprises.fr.

Besoin d’un conseil ? D’un accompagnement personnalisé ? N’hésitez pas à solliciter les équipes du groupe Cogedis. Notre expertise nous permet d’évaluer et de choisir les meilleures options pour le démarrage de votre projet. Nous sommes à votre service.

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69