< Retour aux fiches Juridique

Juridique / Création d’entreprise : les 7 étapes clés pour réussir votre projet

Vous avez décidé de créer votre entreprise ? Bravo ! Il s’agit d’une aventure passionnante à l’issue de laquelle vous y gagnerez succès et indépendance. Beaucoup de Français choisissent cette voie ! En 2016, le nombre d’enregistrements d’entreprises a en effet connu une augmentation de 6% par rapport à 2015. Ainsi, c’est 554 000 entreprises qui ont vu le jour en France l’année dernière. L’entreprenariat à donc bien le vent en poupe !

Aussi stimulante soit-elle, la démarche est toutefois exigeante ! Vous devrez y consacrer du temps et faire preuve d’une grande rigueur. Pour mettre toutes les chances de votre côté, ne vous précipitez pas et veillez à bien respecter les étapes de la création. Cogedis et ses équipes d’experts de la création d’entreprise vous accompagnent pas à pas.

Étape 1 : quelle est votre offre ?

Avant toute chose, nous vous conseillons de démarrer par un travail introspectif. Cette étape paraît si évidente qu’elle est malheureusement trop souvent délaissée par les entrepreneurs.

Posez vous les questions suivantes : « 
qui suis-je et qu’est-ce que je vends ? » Lorsque vous êtes satisfait de la réponse, il faut alors la traduire en « langage client ». En effet, la présentation de votre offre doit d’abord être claire pour vos cibles.

Vous obtiendrez ainsi votre « pitch de présentation ». Cela vous permettra d’aller directement à l’essentiel lorsque vous vous trouverez en face de vos investisseurs, banquiers, assureurs, prospects…

Étape 2 : qui sont vos clients et comment les solliciter ?

Votre pitch de présentation est prêt ? Tant mieux ! Il convient maintenant de cibler vos clients. Qui sont-ils ? Où sont-ils ? Quels sont les actions et les outils à mettre en place pour aller vous faire connaître d’eux ?

Cette étape, qui consiste à identifier vos cibles, vous donnera l’occasion de rédiger un plan d’action commercial. Dans ce document, il s’agit de lister les actions que vous devrez mener pour bien réussir votre projet. Voici quelques exemples d’actions :

  • conception d’outils de communication (flyers, enseigne, logo…)
  • élaboration d’une stratégie de communication digitale (site internet, réseaux sociaux, emailings…)
  • identification des acteurs clés et des événements de votre réseau auxquels vous devez être présent
Le conseil de Cogedis : pendant les premières années de votre entreprise, conservez ce plan d’action commercial. Il vous sera utile à chaque fois que vous vous poserez des questions quant au développement de votre entreprise.

Étape 3 : le prévisionnel financier et la recherche d’investisseurs

Afin de bien voir où vous mettez les pieds, vous devrez rédiger un prévisionnel financier ou business plan. Ce document sera utile pour rassurer vos investisseurs, vos fournisseurs ou encore votre banquier. Sur le plan personnel, il vous permettra de mesurer les risques que vous allez devoir prendre afin de faire aboutir votre démarche entrepreneuriale. Allez-vous poursuivre une activité salariée en parallèle ? Avez-vous une petit pécule de côté pour assurer votre quotidien le temps de la création ? Votre conjoint est-il en mesure de vous aider ?

Tâchez d’être le plus exhaustif possible dans la rédaction de votre business plan et ne laissez rien de côté ! Songez que vous aurez peut-être besoin d’un local, d’un stock de départ, d’équipements spécifiques à votre activité, d’outils de communication…
Les experts de Cogedis vous aident à réaliser votre business plan !

Étape 4 : faites le tour des aides à la création d’entreprise

L’État et les collectivités territoriales françaises soutiennent la création d’entreprises. De nombreuses aides sont à votre portée. Nous vous conseillons de bien examiner ces pistes qui vous serviront à démarrer sur les bases les plus solides possibles.

Ainsi, vous pouvez prétendre à des aides à la création en fonction :

  • de votre statut social et notamment si vous êtes demandeur d’emploi
  • de votre implantation géographique (l’État apporte une plus grande aide aux entrepreneurs qui se domicilient dans certaines zones rurales ou urbaines, considérées comme prioritaires)
  • de votre secteur d’activité (recherche et innovation, agriculture…)

Étape 5 : le choix du statut juridique de votre entreprise

Allez vous créer une entreprise individuelle ou bien une société ? Il s’agit là d’une étape cruciale qui va être déterminante pour l’avenir de votre entreprise. Ce choix est important pour votre statut social, le montant de vos charges, la protection de votre patrimoine personnel ou encore le développement futur de votre entreprise.

Pour vous aider à y voir clair, Cogedis met à votre disposition son simulateur de statut juridique gratuit.

Étape 6 : l’immatriculation au Centre de formalité des Entreprises

Le CFE (Centre de Formalité des Entreprises) sera votre interlocuteur privilégié à partir du moment où vous serez prêt pour l’enregistrement de votre entreprise. En fonction de votre secteur d’activité, votre CFE sera la Chambre de commerce et d’Industrie, la Chambre de métiers et de l’Artisanat, à la Chambre nationale de la batellerie artisanale, l’Urssaf…

Toutes les demandes d’immatriculation passent impérativement par votre CFE dont la mission est de centraliser l’ensemble des éléments de votre dossier en vue de les transmettre aux autres acteurs concernés.

Étape 7 : les autres formalités

La création d’entreprise ne s’arrête pas à partir du jour où vous recevez votre numéro Sirene (qui valide votre inscription au répertoire des entreprises). Rassurez-vous ! Vous avez déjà accompli le plus important. En fonction de votre secteur d’activité et de votre statut juridique, il ne restera plus que quelques étapes dont voici une liste non exhaustive :

  • la publication de la création de votre société dans un journal d’annonce légale (pour les sociétés uniquement)
  • l’ouverture d’un compte bancaire professionnel (souvent obligatoire)
  • la souscription d’une assurance professionnelle
  • l’adhésion à votre caisse de retraite
  • l’adhésion à votre centre de médecine du travail (dans le cas où vous embauchez des salariés)
La domiciliation d’une entreprise constitue un élément essentiel d’identification, voici quelques conseils pour bien choisir l’emplacement de votre siège social.

Besoin de conseils et d’accompagnement pour mettre toutes les chances de votre côté ? Entrepreneur, tout au long de votre démarche de création d’entreprise, nos équipes d’experts vous guident. Ils ne pensent qu’à votre réussite ! Pour les contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69