< Retour aux fiches Gestion

Gestion / Le prêt de consolidation : pour assaisinir votre trésorerie

Qu’elle soit consécutive aux multiples crises traversées par les filières agricoles ou qu’elle trouve son origine dans une erreur de financement d’investissement, la trésorerie de bon nombre d’entreprises se retrouve aujourd’hui dans le rouge.

Pour financer leur cycle de production, ces exploitations ne disposent plus de réserve de crédit et leurs dettes à court terme auprès de leur banque ou de leurs partenaires s’accumulent. Une solution : le prêt de consolidation.

A quoi sert un prêt de consolidation ?

Le prêt de consolidation des dettes est un prêt consenti par la banque qui vous permet de rembourser tous vos créanciers en un seul paiement. Vous n’aurez maintenant qu’un seul prêt et qu’un seul interlocuteur : votre banquier.

En pratique, si les banques accordent sans trop rechigner une consolidation des dettes bancaires à court terme, elles sont beaucoup plus réticentes à restructurer les dettes que vous pourriez avoir accumulées auprès de vos fournisseurs !

De plus, encore faut-il que vous disposiez d’une cote de crédit acceptable et que vous fournissiez des garanties sur vos remboursements futurs ! Une étude de votre EBE prévisionnel, si elle démontre une amélioration de vos résultats économiques, pourrait convaincre plus facilement votre banquier.

En plus de regrouper vos dettes, le prêt de consolidation peut vous offrir une durée de remboursement plus longue ainsi qu’un taux d’intérêt moins élevé que celui demandé par vos créanciers. Toutefois, renseignez-vous auprès de plusieurs banques financières avant de choisir votre prêt de consolidation car les taux d’intérêt offerts par ces dernières peuvent varier de façon conséquente.

Lors de certaines crises, l’Etat met parfois en place des enveloppes financières afin de permettre la mise en place de prêts de consolidation à des taux bonifiés… Sachez profiter de l’opportunité !

Combien ça coûte ?

Il n’en coûte rien de faire la demande pour un prêt visant à consolider toutes vos dettes en une seule. Toutefois, des frais peuvent être exigés pour l’ouverture de votre dossier. Vérifiez bien que ces frais de dossiers n’excèdent pas les économies de frais financiers consécutives à la consolidation de la dette.

Par ailleurs, votre banquier pourra éventuellement exiger des garanties supplémentaires sous forme de warrant ou d’hypothèque. Avant de signer un contrat, assurez-vous de bien lire les modalités et conditions (durée du prêt, taux d’intérêt, conditions spéciales, etc.) afin de savoir exactement combien vous coûtera ce prêt en bout de ligne.

Conseil et astuces

Avant la rencontre avec votre banquier, dressez la liste complète de vos dettes actuelles afin d’en établir la somme totale. Vous n’êtes pas obligé d’inclure toutes vos dettes, mais il est toujours préférable d’indiquer au banquier que vous avez d’autres dettes (autres banques, dettes auprès de fournisseurs, prêt familial, …).

Jouer franc jeu est de nature à obtenir la confiance de votre banquier et par là même, faciliter l’issue de votre dossier.