Commerce agricole : quels sont les nouveaux enjeux pour l’Union européenne ?

Deux spécialistes des politiques commerciales et de l’économie des filières agricoles ont répondu aux questions de Cogedis. Brexit, nouvelle PAC, relations entre l’UE, la Chine ou les Etats-Unis… : Vincent Chatellier (ingénieur INRA) et Elvire Fabry (institut Jacques Delors) apportent leur analyse sur les grandes questions agricoles européennes.

Quelle est la place de l’Union européenne dans le commerce mondial ?

Elvire Fabry : l’Union européenne occupe la première place et ce, malgré la percée qu’accomplit la Chine sur le marché des biens. Avec une balance commerciale positive, l’UE est également la première puissance d’exportation agricole, devant les Etats-Unis. Mais avec l’offensive protectionniste de Donald Trump et les distorsions commerciales chinoises le commerce international traverse des turbulences.

Vincent Chatellier : concernant les produits agroalimentaires, le commerce mondial s’est, depuis cinquante ans, développé à un rythme proche de 4% par an. En dépit de cet essor, les produits agroalimentaires pèsent de moins en moins dans le commerce total (57% en 1950, seulement 9% en 2018). En agroalimentaire, l’UE est la zone qui échange le plus au monde. Cela est vrai pour les exportations (vins et spiritueux, produits laitiers, céréales, viande porcine…) mais aussi pour les importations (poissons, fruits comestibles, café,…)

Retrouvez cette interview dans son intégralité sur le site de notre partenaire Plein Champ. Cliquez ici.

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69