Le congé maternité des agricultrices évolue

Depuis le début de l’année 2019, les agricultrices bénéficient d’un congé maternité que le législateur a voulu plus protecteur. Cogedis fait le point sur ces changements.

Congé maternité des agricultrices : quelle évolution ?

  • la durée minimale du congé maternité est désormais de 8 semaines, au minimum.
  • les allocations de remplacement seront exonérées de CSG-CRDS
  • une indemnité journalière forfaitaire sera versée à la future maman, dans le cas où personne n’assure son remplacement.

Comment bénéficier de ce congé maternité ?

  • l’agricultrice doit être affiliée depuis au moins 10 mois à la date de l’accouchement à l’AMEXA, l’assurance maladie, invalidité et maternité des exploitants agricoles.
  • elle doit avoir cessé ses activités professionnelles au moins 8 semaines avant le terme prévu.

Congé maternité : quelles démarches ?

L’agricultrice doit adresser sa demande à la MSA, au moins 30 jours avant le début du congé maternité. Dans le cas où le service sollicité par la MSA ne peut pas proposer de remplacement, il est alors possible d’embaucher directement un remplaçant salarié.


Quel sera le montant de l’indemnisation ? La durée du congé maternité augmente-t-elle en fonction du nombre d’enfants ? Retrouvez davantage d’informations ainsi que des exemples chiffrés sur le site de notre partenaire PleinChamp.com

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69