Femmes créatrices d’entreprise : quelle est la situation en France ?

Pour atteindre l’égalité parfaite entre le nombre de femmes et le nombre d’hommes à la tête d’une entreprise, il y a encore un bout de chemin à accomplir ! Pour autant, dans la démarche de création d’entreprise, la parité homme-femme progresse. Chaque année en France, de plus en plus de femmes se lancent ! Comment chiffrer cette avancée ? Quels sont les secteurs d’activité de prédilection des femmes ? Quels freins à la création rencontrent-elles ? Cogedis apporte son éclairage sur la question.

Femmes et création d’entreprise en France : les chiffres clés

  • 900 000 femmes sont dirigeantes d’entreprise (travailleuses salariées ou non salariées)
  • 40% des entreprises individuelles sont créées par des femmes
  • 40% des micro-entrepreneurs sont des femmes
  • 37% des entrepreneurs individuels (hors micro-entreprise) sont des femmes
  • 25% des gérants de SARL sont des femmes
  • 17% des dirigeants salariés de sociétés (hors SARL) sont des femmes
  • 27% des Françaises sont ou bien ont été dans une démarche entrepreneuriale
Source : chiffres INSEE 2015.

Quels sont les secteurs d’activité que les femmes entrepreneures privilégient ?

  • le soutien aux entreprises et le conseil (29%)
  • le service aux ménages (25%)
  • le commerce (20%)
  • l’enseignement, le social et la santé (12%)
  • l’industrie (6%)
  • la restauration (2,5%)
  • la construction (1%)

Qu’en est-il du côté des hommes ?

On retrouve davantage les hommes dans les secteurs de la construction, des transports et de l’entreposage, de l’information et de la communication.

Quels sont les points bloquants freinant les démarches entrepreneuriales des femmes ?

  • Peu de femmes à la tête des grandes entreprises. Si la féminisation des dirigeants d’entreprise est en progression, les femmes sont encore très peu nombreuses à la tête des grands groupes.
  • Les importants écarts de salaire entre les dirigeants et les dirigeantes. Selon l’INSEE, les femmes entrepreneures gagnent en moyenne 31% de moins que leurs homologues masculins.
  • Les stéréotypes qui subsistent. Congé maternité, difficile conciliation entre la vie professionnelle et la vie privée, moins de disponibilité ou d’ambition… les stéréotypes qui touchent aux femmes ont encore la peau dure.
  • Pour les femmes, des structures d’aide à la création existent.
En France, le réseau « Entreprendre au féminin », qui connaît de nombreuses déclinaisons à l’échelle régionale, a pour objet l’accompagnement, la promotion et le développement de la création (ou reprise) d’entreprise par des femmes.

Parallèlement, le gouvernement français décline des aides financières spécifiquement destinées aux femmes qui créent ou reprennent une entreprise :

  • la garantie EGALITE femmes
  • le prêt d’honneur Initiative France
Vous créez votre entreprise ? Les équipes d’experts de Cogedis vous accompagnent.

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69