Investir au Portugal : la bonne idée !

Le Portugal qui n’a pas subi de bulle financière est devenue une destination prisée par de nombreux français pour diverses raisons. Ensoleillement, tranquillité, fiscalité avantageuse, Altéor Patrimoine réalise pour vous un bilan du marché de l’immobilier au Portugal.

Un marché immobilier très compétitif

Après avoir connu la crise des Subprimes, la croissance économique est de retour au Portugal. Les prix de l’immobilier sont très abordables par rapport à ses voisins européens, il est donc très d’intéressant d’investir dans une résidence secondaire.

En effet, à titre d’exemple, le prix moyen observé pour un appartement neuf de bonne qualité à Lisbonne varie entre 2 500 € et 5 000 € le mètre carré selon les quartiers. Ces prix très raisonnables ont incité de nombreux français à investir dans l’immobilier portugais, d’autant plus que la densité immobilière est maîtrisée par l’Etat.   

Quel est l’intérêt d’un investissement locatif ?

Le marché locatif est fleurissant au Portugal étant donné que les Portugais éprouvent de véritables difficultés à obtenir des crédits pour acheter des biens immobiliers.

En effet la contraction du marché du travail a engendré une hausse considérable de locataires au Portugal.

Ainsi, l’investissement locatif vous assure un retour sur investissement dans la mesure où votre bien immobilier sera occupé très régulièrement.

« Je souhaite investir dans l’immobilier au Portugal, comment m’y prendre ? »

Peu importe où l’on investit, il faut être recommandé. Par conséquent, entourez-vous d’un professionnel de l’immobilier portugais qui vous proposera des biens correspondant à vos critères.

Il vous aidera également à connaître la législation en vigueur et la protection nécessaire pour votre investissement. Altéor Patrimoine, expert en immobilier vous livrera les meilleures recommandations.

Qu’est-ce que le régime du résident non habituel ?

Afin d’attirer des investisseurs étrangers, le Portugal a décidé de mettre en place, un régime fiscal attractif appelé « le régime du résident non habituel ».

Ce régime permet notamment aux résidents portugais percevant des pensions de retraite de source étrangère d’être exonérés d’impôt sur le revenu pendant une période de 10 ans.

Précision : pour être considéré comme résident portugais, il vous faut soit séjourner dans le pays plus de 183 jours par an (plus de la moitié de l’année) ou bien soit devenir propriétaire d’une habitation et l’occuper en tant que résidence principale.