Aide ovine : conditions d'éligibilité et montant

Pour en bénéficier, il faut répondre aux conditions d'éligibilité et déposer une demande dans votre DDT avant le 31 janvier de chaque année.
Aide ovine

L’aide aux ovins est composée de :

  • l’aide de base ouverte à tous les élevages, viande ou lait
  • une aide complémentaire pour les nouveaux producteurs
  • une aide complémentaire sur les 500 premières brebis

Pour en bénéficier, il faut répondre aux conditions d’éligibilité et déposer une demande dans votre DDT avant le 31 janvier de chaque année.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Pour bénéficier de l’aide de base, il faut :

  • maintenir sur l’exploitation, pendant toute la période de détention obligatoire (PDO), un effectif d’animaux éligibles au moins égal à celui pour lequel l’aide est demandée
    • la PDO est une période de 100 jours à compter du lendemain de la date limite de dépôt de la demande d’aides
    • possibilité de remplacer des animaux par des brebis éligibles ou, dans la limite de 20% de l’effectif total déterminé, par des agnelles (nées avant le 31 décembre précédent la demande)
  • détenir un minimum de 50 brebis éligibles (correctement identifiées)
  • respecter un ratio de productivité (= quotient du nombre d’agneaux vendus en année civile n–1 et plafonné au nombre d’agneaux nés sur l’effectif de brebis présent au 1er janvier de la même année). Ce ratio doit être supérieur ou égal à 0,5 agneau par brebis. Si ce ratio n’est pas atteint, le nombre de brebis éligibles sera réduit en conséquence

Pour bénéficier du complément aux nouveaux producteurs, il faut :
bénéficier de l’aide ovine de base
détenir son troupeau pour la première fois depuis 3 ans maximum (depuis le 01/02/N-3)

Quel est le montant de l’aide ovine ?

Aide de base : environ 19 €/brebis + majoration de 2 €/brebis pour les 500 premières brebis (avec transparence GAEC)
Complément aux nouveaux producteurs : environ 6 €/brebis

Conseils et astuces de Cogedis

Vous devez également déposer un dossier PAC au 15 mai de la même année pour pouvoir toucher l’aide ovine. Vous devez également fournir tous les justificatifs nécessaires lors de votre demande.