Bien utiliser les dispositifs fiscaux : mode d’emploi

De nombreux dispositifs fiscaux ont été mis en place par le législateur en vue de compenser le caractère aléatoire des revenus agricoles. Pour votre entreprise, est-il judicieux de cumuler l’ensemble de ces dispositifs ? Comment faire pour bien les utiliser ? Cogedis vous guide, pas à pas.

Première étape : définir une stratégie d’optimisation fiscale et sociale

Cette stratégie est essentielle pour utiliser au mieux les dispositifs fiscaux. Elle repose notamment sur :

  • l’identification des objectifs de l’exploitant agricole
  • sa situation familiale
  • son passif fiscal
  • ses prévisions de revenus à la hausse ou à la baisse.
  • ses projets d’investissement

Deuxième étape : se baser sur le résultat fiscal obligatoire

Avant de profiter des dispositifs fiscaux auxquels il vous est possible de prétendre, il faut d’abord s’attarder sur votre résultat fiscal obligatoire. C’est par la suite que vous serez en meilleure capacité de mesurer l’opportunité des différents dispositifs fiscaux et déterminer lesquels seront les plus intéressants au regard de votre stratégie d’optimisation fiscale et sociale.

La déduction pour épargne de précaution a récemment remplacé les DPI et DPA. Cela nous rappelle que les leviers fiscaux évoluent année après année. Dans la mesure où chaque situation est unique, une analyse précise est souhaitable pour permettre de mesurer l’impact de ces dispositifs et de bien les utiliser.

Vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet ? Sur le site de notre partenaire Plein Champ, retrouvez un article complet sur l’utilisation des dispositifs fiscaux, avec des exemples chiffrés à la clé. Cliquez ici. Vous pouvez également prendre contact avec un expert Cogedis en cliquant ci-dessous.

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69