< Retour aux fiches Social

Social / Fermer votre entreprise en été : 5 conseils pour être serein

Vous avez décidé de fermer votre entreprise durant les congés d’été ? Votre expert comptable Cogedis vous donne 5 conseils pour anticiper ces vacances.

Conseil n°1 : pensez trésorerie

Les mois d’été sont souvent des périodes plus creuses en termes d’encaissement mais également de prospection, ce qui peut avoir un effet sur votre trésorerie à la rentrée. Afin de pouvoir assurer le paiement de vos charges et des salaires éventuels, il faut anticiper cette période d’inactivité pour votre entreprise. Parlez-en à votre expert comptable.

Congés d’été : anticipez les fluctuations de trésorerie Click To Tweet

Conseil n°2 : prévenez vos clients

Fermer votre entreprise en été implique que vos clients ne pourront pas vous joindre pendant quelques jours ou quelques semaines. Veillez à mettre en place une communication sur vos supports de communication : signatures mails, réseaux sociaux, etc. Si vous avez des dossiers en cours et des échéances à respecter, veillez à ce que le dossier de votre client soit finalisé avant la fermeture de l’entreprise. Dernier point : renseignez-vous sur les dates de départ de vos clients et prospects.

Conseil n°3 : respectez les délais de paiement des salaires

Si vous décidez de fermer l’entreprise pendant plusieurs semaines, il faut anticiper les questions fiscales et sociales et penser à verser les salaires de vos employés à la date habituelle. C’est une de vos obligations en tant qu’employeur. Vous devez informer les salariés des conséquences éventuelles de la fermeture sur les paiements, si vous souhaitez leur verser un acompte puis un reste à payer. Le mieux reste d’anticiper les virements des salaires de vos collaborateurs.

Congés d’été et fermeture de l’entreprise : quelles conséquences pour les salariés ? Click To Tweet

Conseil n°4 : déclarez la DSN par anticipation

Si la fermeture de votre entreprise coïncide avec les dates de déclaration de la DSN (déclaration sociale nominative), il est possible d’anticiper cette formalité obligatoire. En effet, la période située entre le 5 et le 15 de chaque mois constitue une date butoir. Vous devez penser à déclarer la DSN avant la clôture estivale et versez vos cotisations sociales. En 2019, si vous fermez votre entreprise durant les congés, ce conseil a une importance d’autant plus grande que vous serez collecteur de l’impôt sur le revenu de vos salariés, via le prélèvement à la source.

Congés d’été : 5 conseils pour fermer votre entreprise en toute sérénité Click To Tweet

Conseil n°5 : pensez déjà à la rentrée

Réunissez vos salariés et établissez un planning des priorités pour les premiers jours de la rentrée. Prévoyez une communication spécifique à vos clients pour septembre et veillez à ne pas surcharger à l’avance les plannings. Prévoyez un temps de gestion des dossiers administratifs à votre retour.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous

Prendre contact

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Contactez-nous au 09 70 81 38 69